La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

« Le maquillage permanent sans douleur » par Annie Banville

Posté le 06/06/2018

Le maquillage permanent sans douleur; Mythe ou Réalité?Le maquillage permanent sans douleur; Mythe ou Réalité?

Si le maquillage permanent s’est avéré être un traitement bien douloureux il y a quelques années, il en est devenu autrement dans la dernière décennie grâce aux nouvelles technologies et produits qui ne cessent de s’améliorer.

  

Vous connaissez peut-être une personne de votre entourage ayant vécu une expérience difficile de micro-pigmentation? Rassurez-vous; une méthode éprouvée a été développée par ma mentor et c’est avec une grande fierté que j’applique ses précieux enseignements (depuis maintenant 8 ans) tous les jours dans le cadre de mon travail. Je me suis aperçue que ne pas faire mal est un art qui combine différentes étapes ô combien appréciées par les clientes, même s’il peut en induire une durée de soin légèrement plus longue.

  

Donc, un maquillage permanent sans douleur c’est possible? Oui mais... sous certaines conditions. Voici les 4 plus importantes:

 

 

1) La façon de pigmenter la peau est déterminante (méthode de la technicienne); la peau doit être bien tendue, le mouvement lent et précis. Ce sont des habiletés qui s’acquièrent et se peaufinent avec l’expérience.

2) La qualité de l’appareil fait toute la différence. Un dermographe de haute technologie spécifiquement conçu pour le maquillage permanent ne blesse pas la peau, la pigmentation se fait en douceur, dans le respect de l’épiderme délicat du visage et sans risquer des problèmes de cicatrices.

3) L’application d’anesthésiants performants et compatibles avec le maquillage permanent doit se faire en plusieurs étapes. Prendre note que certains anesthésiants durcissent la peau et encouragent le rejet de la couleur. Le choix des bons produits est essentiel.

4) Un environnement propice à la détente doit être installé (musique, aromathérapie, luminothérapie). Le corps devient moins réactif lorsque celui-ci est détendu. Bref, tout doit être mis en œuvre pour que votre expérience soit agréable.

 

Pour votre plus grand bonheur, le vieux dicton « Il faut souffrir pour être belle »  est maintenant devenu dépassé et superflu; il n’est désormais plus en phase avec ce que devient le maquillage permanent aujourd’hui, heureusement.

 

Envie de partager votre expérience de maquillage permanent et/ou ses impacts positifs dans votre vie? Je vous invite à le faire juste ici en commentaires ↓

©2018 par Annie Banville - Magicienne de la beauté & du bien-être.